Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Récit d'une vie, de ma vie.

Raham

18 Juillet 2015, 13:03pm

Publié par Charlie

Raham

J'avais 15 ans. Comme à mon "habitude" , toute seule dans ma chambre, je me suis mise à discuter avec des inconnus sur les sites de rencontres et de Tchat. J'ai reçu un message d'un certain Raham, 36 ans. D'habitude je supprimais tout de suite les hommes de cet âge et de cette origine ethnique. Mais son premier message était différent des autres, bien que ce soit un copier-coller qu'il a sûrement envoyer à beaucoup de filles. Il s'exprimait bien, très bien. Cela donnait envie de discuter, de répondre.

C'est ce que j'ai fais. Suis-je folle ? J'ai franchie un âge que je ne pensais pas franchir. Mon max c'était 25, et voilà que je commence à parler avec un homme de 36ans. Je crois qu'on était en Juin-juillet 2013 je ne sais plus exactement. (Je ne m'étais pas encore faite violé par Kyle).

Je discutais toute la journée avec Raham par message. Il était intéressant, intelligent, il avait tout pour plaire à une femme de son âge. Il me disait qu'il était divorcé et qu'il avait une enfant de 4 ans. On s'entendait très bien. Il me disait que si il traînait sur Badoo, c'était parce qu'il était en arrêt maladie pendant des mois car il s'était fait une rupture du tendon. Il était cloué sur son canapé avec la clim, et ne pouvait pas sortir de chez lui. Du coup il s'occupait en discutant avec des inconnues. Il avait sûrement aussi envie de flirter avec des filles car il était divorcé depuis peu.

Un jour alors que je ne faisais rien de spéciale, je m'ennuyais et j'étais chez mes parents, il m'a proposé de passer chez lui. Alors là vous vous dîtes "c'est un pédofile ??" . J'ai eu peur, mais je faisais toujours n'importe quoi, peut importe si je pouvais mourir ou me faire tuer. J'ai un peu hésité quelques minutes puis j'y suis aller. Je me disais qu'il ne pourrait pas trop me faire de mal avec ses tendons cassés... Que j'avais rien à craindre. Pendant les 1h de transports en commun je me suis faite des films dans ma tête. Je m'imaginais que c'était peut etre un piège, qu'une fois là bas il ouvrirait la porte et qu'il y aurait 4 hommes cachés dans l'appartement.

Je suis arrivée devant sa résidence. J'ai tapé le code pour le premier portail. J'ai marché 3 mètres et j'ai tapé le code pour la porte. Il faisait une chaleur épouvantable. J'ai marché 2 mètre entre des murs en verre qui faisaient une sorte d'effet de serre. J'ai sonné à l'interphone son nom. J'ai passé la 3ème porte. J'ai traversée le hall d'entrée , très jolie , spacieux, avec des fauteuils et tout, la loge du gardien. J'ai appuyée sur un bouton pour passer la 4ème porte. J'ai traversé la cour exterieur, et je suis arrivé a une autre porte encore. 5ème, je tape un autre code. Il y a ensuite un sas, avec encore une porte (6eme) avec un interphone. J'entre, je vais jusqu'à la porte de l'ascenseur (7ème). Je monte à son étage. Et là a ma gauche la 8ème et dernière porte, celle qui donne sur son appartement. Mon coeur bat. Je ne sais pas ce qu'il va se passer. Dans ma tête pendant ce trajet laborieux je me disais " Oh mon dieu, il doit être riche avec toutes ces portes de sécurité pour parvenir jusqu'à lui... Au moins il y a des caméras de surveillance, ils pourront pas m'emmener quelque part sans être vu. (sauf si ils passent par les sous sol et garages...) "

Il a alors ouvert la porte. Je l'ai vu. 1m72 pas plus, c'est pas grand. Il avait ses béquilles et son gros plâtre au pied. Je suis rentrée , je lui ai fait la bise. J'étais un peu gênée au début comme je ne l'avais jamais vue en vrai. On s'est assis sur le canapé devant la télé, c'était spacieux, un belle cuisine ouverte, un balcon. Il m'a servit à boire, je ne me souviens plus très bien comme ce jour date d'il y a deux ans.

Il était plutôt sympa , charismatique. Dans l'appart, il y avait des photos de sa fille un peu partout, c'était la petite princesse. Sa chambre était pleine de jouet. Elle était à l'école ou au centre aérer. Il fallait que je dégage avant 17h30 , car elle allait rentrer à la maison. Je lui ai demandé pourquoi, il m'a répondu qu'avec son ex femme ils avaient conclue un accord, elle ne voulait pas que sa fille voit des nanas qu'il ramène à la maison. Je trouvais ça normal donc ça m'allait, puis toute façon mon père voulait que je rentre avant 20h.

On rigolait bien ensemble, on discutait, on regardait la télé ou des films sur Canalsat à la demande. Il changeait régulièrement ses pansements dégueulasse à sa cheville. On avait interdiction de fumer dans l'appart, il fallait aller sur le balcon. J'ai passé toute mes vacances scolaire avec lui, il était bloqué sur son canapé toute façon à cause de son pied. Au début j'étais gênée, puis au bout de seulement 2 jours après j'étais plutôt à l'aise. Pendant ces 2 mois de vacances d'été, j'étais contente tout les jours d'aller chez lui. Dès le matin je pouvais yaller mais j'arrivais plûtot vers 11h.

C'est comme un échange équitable, je lui tenais compagnie car il s'ennuyait vraiment à cause de son pied. Et il me tenait compagnie car je voulais pas rester chez mes parents, j'aimais bien sortir. Il me faisait des bons petits plats préparé, j'étais contente, j'adore manger.

Ca m'amuse de tirer les poils des bras des gens, doucement, du coup quand on regardait un film je lui faisais ça. Innocemment.

Il m'a dit plutard que c'était chelou de faire ça, et que les autres mecs vont croire que je leur fait des avances si je fais ça.

J'ai fini par l'adorer, à force de le voir tous les jours et de papoter avec lui. Tout le monde l'aime. Je me demandais comment c'était possible, il a beaucoup d'amis et tout le monde l'adore même à son bureau au boulot. Je pense que c'est grâce à son charisme, et il est intelligent aussi il sait manipuler les gens.Alors est ce que il m'aurait manipulé moi aussi ? Je serais tombé sous son charme ?

Un jour on était sur le canapé puis on s'est regardé dans les yeux, nos visages étaient de plus en plus proches. Mes lèvres ont fini par toucher les siennes. Les temps suivant après on s'embrassait sur la bouche. On a fini par couché ensemble. J'étais toujours au dessus de lui comme il était bloqué sur le canapé à cause de son pied qu'on ne pouvait pas toucher.

Un jour on a parler de notre différence d'âge. 20 ans quand même. Il m'apportait beaucoup plus qu'un petit jeune de mon âge, il pouvait m'apprendre des choses, me conseiller. Il était bon parleur. On parlait de mon orientation professionnelle, je savais pas quoi faire comme métier plus tard (je sais toujours pas). Je lui ai demandé si il trouvait pas ça bizarre à son âge de me fréquenter.

Il m'a répondu qu'au début, le premier jour où on devait se voir il a beaucoup hésité à m'envoyer un sms pour annuler le RDV, car c'est n'importe quoi de voir une jeune fille de 15 ans. Il a dit qu'il pensait pas une seconde à ce qu'on coucherait ensemble sachant mon âge. Puis qu'ensuite on a passé du temps ensemble, qu'il a appris à me connaître, que j'étais une fille intelligente et très sensible et qu'il a craqué. J'ai résumé là, mais bon j'aurais toujours le doute sur ses paroles, comment savoir quand quelqu'un ment ou pas. Puis je l'adorais.

Il m'appelait (il m'appelle toujours d'ailleurs) " Chouchou ". On est allé pleins de fois au cinéma puis au resto un peu quand son pied allait mieux. On a continué à se voir pendant 1 an très régulièrement. Il avait pas le temps de voir d'autre fille comme je me l'accaparait donc j'étais contente d'être La Seule.

Puis j'ai appris qu'il m'avait fait un mensonge, il était pas divorcé en faite il était encore marié avec la mère de sa fille, mais apparemment ils sont séparé et ils font plus rien ensemble. Si il m'avait menti sur ça aussi elle l'aurait cramé je pense, je perdais mes cheveux et mon parfum partout chez eux.

Il m'a jamais acheté de cadeau, je sais pas pourquoi, il avait peur qu'il y ait des preuves ou bien il avait juste pas envie de dépenser ? Moi j'avais envie de lui faire des cadeaux que j'avais fait manuellement, mais après j'ai pas osé lui offrir car je pense qu'il saurait pas où le mettre comme il vit quand même avec "sa femme".

Il avait parler de moi à son meilleur ami ,j'étais étonnée c'est plutôt risqué de dire à quelqu'un qu'on s'adonne à ce genre de choses.

Début septembre, quand Kyle venait de me violer, j'étais rentrée chez mes parents dans ma chambre le soir. Sur Whatsapp je répondait pas trop à Raham, il a capté tout de suite que j'avais un problème. Il m'a appelé au téléphone, je voulais pas répondre. Il a fini par me faire craché le morceau par message, je mettais pas encore les bons mots sur ce qui s'était passé mais il a compris. Il m'a dit de venir direct demain matin le voir. J'y suis allée et j'ai passé toute la matinée dans ses bras à pleurer à chaudes larmes. Il avait envie d'aller défoncer Kyle, de lui déchirer sa tête. Il m'a parlé et m'a rassurée, bien que j'étais encore très mal il a fait de son mieux. A 13h seulement j'ai dûe partir de chez lui, y'avait la rentrée des classes en 1ère S à 14h.

Le soir de mon anniversaire en janvier j'étais seule. Il m'a donc promis de passer la soirée avec moi. On est aller au restaurant ce soir là, on a bien manger j'étais contente. J'avais envie de passer la nuit avec lui. Mais il avait sa fille et son ex femme à l'appart. Après le restaurant je voulait rester avec lui le maximum de temps, en plus comme c'était mon anniversaire j'avais réussie à avoir la permission par mon père de pas rentrer à 20h (j'avais le droit de dormir ailleurs, j'avais prétexté une soirée chez une amie.). Il pleuvait dehors, il était 22h bientôt. Raham voulait rentrer chez lui, car on savait pas quoi faire, où aller. J'ai insister en lui disant "allez s'il te plait reste ! " mais ça n'a pas marché, j'avais un poids sur le coeur je sais pas comment expliqué, j'avais les larmes qui montait. Oui à ce point là. Je voulais pas être de nouveau seule pour mon anniversaire. Je l'ai presque supplié de rester, mais il voulait rentrer chez lui, il était un peu fatigué et il pleuvait.

Il est alors sortie du métro à Gare de Lyon, j'ai mis ma capuche, j'ai même pas voulue regarder son visage partir par la vitre du métro. Mon métro à redémarrer, et mes larmes ont coulé à flots, je voulais pas trop que les gens me dévisage en train de pleurer. Je me sentais de nouveau seule, abandonnée.

A ce moment j'étais trop triste pour voir le coté positif : au moins il avait passé une grande partie de la soirée pour me faire plaisir au resto.

J'avais un peu parler de lui à une copine de ma classe avec qui je passais toute mes journées scolaires à l'école. Apparemment quelqu'un nous a entendu ou bien elle l'a dit à quelqu'un, car quelque semaine plus tard, un mec de ma classe avait mis sur Twitter " Il y a une meuf dans ma classe elle se fait fourrer par un mec de 30 piges " . Je me sentais trop mal. Je voulais pas que ma famille le sache et les rumeurs vont vite. Heureusement en 2 semaines ça a vite été oublié, et il n'y avait que 10 personnes dans ma classe qui avait twitter, et après il s'en foutait de ma vie. Je sais pas comment ça se fait que les filles avaient deviné que le Tweet parlait forcément de moi.

Tous les vendredis après les cours j'allais le voir, Raham, on passait nos aprem à se faire l'amour, à regarder des films et à manger. J'adorais. Je l'aimais. Je ne savais pas vraiment, il était beaucoup trop âgé pour moi donc je me disais que c'était impossible. Mais mon coeur ne pouvait pas se contrôler comme mon cerveau.

Un jour je suis aller avec lui chercher sa fille a l'école, je l'ai vue la petite princesse à son papa. Elle avait l'air un peu capricieuse, je sais pas si c'était une impression. Elle faisait la malade souvent pour que son père vienne la chercher à l'école dans la journée. Peut-être que j'étais jalouse et qu'il était comme un papa pour moi, je pouvais tout lui dire à lui.

On est aller s'asseoir dans un parc, sur le banc, pendant que sa fille elle jouait dans le bac à sable avec des enfants. Toutes les deux minutes elle revenait vers le banc raconter un truc à son père , lui parler des enfants et du bac à sable. Elle parlait beaucoup.

Puis comme la plupart des parents, Raham était fière de sa fille et la ventait. Il disait qu'elle était très intelligente pour son âge... etc Qu'elle avait sauté une classe de maternelle. Qu'elle commençait déjà à savoir lire... Puis il lui apprenait aussi à parler arabe.

Bizarrement je m’inquiétait pour elle, dans le square quand elle sortait de mon champ de vision, je m’inquiétais et je la cherchait partout. Je lui disais même de mettre son gilet pour pas qu'elle attrape froid. J'ai toujours eu envie d'avoir un enfant, mais pas celui de quelqu'un d'autre.

Un jour Raham m'a emmenée à Disneyland, j'étais super contente, on a fait pleins de manège mais y'avait beaucoup de file d'attente et de queue. Ca l'a saoulé la queue, il a voulu partir vers 18h j'étais déçue je voulais qu'on reste plus longtemps à s'amuser. J'avais même pas honte de me balader avec un homme de son âge devant des gens, je l'embrassais en public.

J'en pouvais plus je l'aimais déjà trop , il fallait que je m'éloigne de lui. Je me suis un peu éloigné de lui en le voyant moins, toute façon il avait reppris le travail et c'était beaucoup plus compliqué de le voir. Puis il savait pas que depuis longtemps j'avais le droit de sortir après 20h donc il ne me proposait même pas. Donc on s'est un peu perdue. Un jour quand j'étais chez lui, il m'a dit qu'il était malade. Que c'était à cause de ça qu'il était souvent fatigué. Il avait un leucémie. Je me suis inquiété d'un coup de pouvoir le perdre et j'ai pleuré. Lui il pleurait même pas.

Puis on s'est de plus en plus éloigné il n'avait plus le temps, il travaillait, il voulait passer du temps avec sa fille.

Je l'avais pas vue depuis 8 mois environs et je suis aller chez lui un jour, mais j'étais en couple avec mon chéri Flynn. Raham et moi avons papoter, puis il m'a fait à manger comme avant. Puis il a voulu faire comme avant... Il a tenté de m'embrasser, je le repoussais. Je lui ai dit plusieurs fois que ça se faisait pas ce qu'il était en train de faire là, et que j'étais en couple avec Flynn. Après il me disait " Arrête je sais que t'as envie ;) "

Je l'apprécie toujours au fond de moi, même si j'ai eu beaucoup de doute, je me suis demander pourquoi il avait pas tenté de me revoir plus avant. Et je me suis demander si c'était un manipulateur qui avait profiter du sexe que je lui apportais avant. Pendant ces 8 mois où on s'est pas vu il a couché avec 4 filles, des plans cul. Intérieurement, ça m'a énervé. J'aimais bien être la seule pendant 1 an avant.

J'ai acceptée juste avant de partir qu'il me prenne dans ses bras, debout, sans rien de louche. Puis je suis partie et depuis je ne l'ai pas revue (ca fait des mois et des mois).

Pendant les mois où je le voyais pas avant je faisais n'importe quoi. Je voulais pas être seule alors j'allais me réconforter voir des pauvres types. Heureusement je suis avec mon chéri Flynn qui est passé en position numéro un devant n'importe qui dans mon coeur.

Commenter cet article